Rate this post

Comment soigner l’arthrose efficace ?

Si la science médicale est encore tenue en échec pour guérir définitivement l’arthrose, le soulager est possible quand vous savez comment vous y prendre.

Qu’est-ce que l’arthrose ?

L’arthrose est une maladie chronique causée par la destruction du cartilage dans les extrémités osseuses de l’articulation. Ce dernier s’affine et diminue de son épaisseur si bien qu’il a du mal à amortir les pressions. De ce fait, les symptômes de l’arthrose se manifestent le plus souvent par une douleur ressentie au niveau des articulations que ce soit la colonne vertébrale, la hanche, les doigts, mais surtout le genou.

Il est important de souligner que le niveau de douleur ressentie par les personnes atteintes de cette maladie est variable. Si certaines personnes souffrent plus, d’autres non. La douleur n’est pas pour autant une actrice de mesure de la gravité de l’arthrose. Cependant, qu’elle soit vive, intermittente ou inexistante, des traitements existent pour tempérer et supporter la maladie à la longue.

Quel traitement suivre pour soulager l’arthrose ?

Traitement médicamenteux

Les médicaments arthrose sont généralement à base d’antidouleurs. Ils sont classés en deux groupes distincts : les médicaments administrés par voie orale et les médicaments injectés localement.

Les médicaments oraux comprennent les antalgiques, les anti-inflammatoires ainsi que les anti-arthrosiques symptomatiques d’actions lentes. Si le premier est à consommer à titre régulier, les deux restants sont prescrits quand la douleur est aiguë.

Les médicaments injectés localement quant à eux sont à base de pommades ou de gel anti-inflammatoire, des corticoïdes ainsi que les acides hyaluroniques pour le genou.

Traitement chirurgical

La chirurgie est le traitement en dernier recours pour soulager l’arthrose. Elle ne doit être opérée que quand la douleur devient insupportable ou qu’elle est à l’origine d’une perte de mobilité. Le médecin peut, alors, proposer la mise en place d’une prothèse au niveau de l’articulation souffrante. Attention, la chirurgie est seulement conseillée pour l’arthrose du genou et de la hanche. La démarche peut s’avérer dangereuse pour les autres articulations telles que les colonnes vertébrales.

Traitement thérapeutique

La pratique de la rééducation par un kinésithérapeute ou d’initiative procure une souplesse et une flexibilité à la mobilité articulaire. Elle a pour but de renforcer le cartilage pour être plus endurante et plus résistante de manière à ce que la douleur ne soit pas dominante. Si cette dernière persiste, il sera toujours possible pour le patient de masser doucement l’articulation douloureuse pour que celle-ci s’atténue.

Traitement par l’amélioration des conditions de vie

L’arthrose est favorisée par une condition de vie non-équitable. D’un, la consommation des aliments non recommandés peut hâter et accentuer la prolifération de la maladie. En effet, les viandes rouges, la charcuterie, le sucre, les aliments frits et l’alcool favorisent de la détérioration du cartilage. De deux, la pratique excessive des activités physiques n’est pas souhaitable pour soulager l’arthrose. Certes, l’articulation sera plus souple, mais elle se fatiguera plus et sera plus encline à l’usure du cartilage. En troisième, le surpoids est à éviter à tout prix. Les articulations du genou, de la hanche, et même des doigts sont très sensibles aux poids dont elles supportent et l’excès est souvent la goutte de trop qui va accroître l’arthrose.

D’autres articles susceptibles de vous intéresser

  1. Les solutions pour réussir une cure détox pour les intestins
  2. Comment soigner l’arthrose en pratiquant l’ayuverda ?
  3. Ayurveda : quel est votre dosha dominant ?

Traitement naturel

Les remèdes naturels sont aussi efficaces que les traitements médicamenteux :

Bicarbonate de soude. La sécrétion des acides due par la consommation des aliments non-sains contribue à l’accentuation des douleurs inflammatoires. Dans la majorité des cas, ces acides se transforment en cristaux et se déposent sur les extrémités osseuses du cartilage. La prise de bicarbonate de soude contribue, alors, à équilibrer le niveau de l’acidité afin de soulager les douleurs articulaires.

Huiles essentielles. Ce n’est plus un secret pour personne, certaines huiles essentielles comme la lavande fine et la gaulthérie odorante sont connues pour leurs effets analgésiques, et anti-inflammatoires exceptionnels. Cependant, une consommation en excès attaquera à coup sûr les reins. De ce fait, l’administration des huiles essentielles doit suivre une posologie bien déterminée.

Huile de ricin. Possédant une vertu anti-inflammatoire, l’huile de ricin est excellente pour masser les articulations douloureuses dues à l’arthrose. Son utilisation est strictement dermique et ne doit pas être confondue avec les huiles essentielles.

Gingembre. Vielle comme le temps, le gingembre a toujours été utilisé pour atténuer les douleurs de l’articulation qu’il s’agisse d’une arthrose, d’une arthrite ou de n’importe quelle maladie de rhumatisme. La posologie recommandée est de 500 g journaliers.

Banane. Grâce à sa propriété « alcaline », la banne joue le rôle de temporisateur de l’acidité secrété par les aliments dans le corps. De plus, la vitamine B6 qu’elle contient est connue pour sa vertu à régénérer les tissus osseux de l’articulation.

Bonjour, je suis passionné de bien-être et de thé détox. Sur ce site, je vais vous partager mes conseils et des articles assez sympas sur ces sujets. En espérant que mes articles vous plaisent

Catégories : Bien être

Tom

Bonjour, je suis passionné de bien-être et de thé détox. Sur ce site, je vais vous partager mes conseils et des articles assez sympas sur ces sujets. En espérant que mes articles vous plaisent